5 clés pour réussir son premier rapport RSE

5 clés pour réussir son premier rapport RSE

Mettre en place une démarche RSE, c’est bien, même très bien. Mais savoir la mettre en valeur, c’est mieux. En tant qu’entreprise responsable, vous avez compris l’intérêt de vous engager dans une démarche RSE. La plupart d’entre vous ont été poussés sur la voix par vos parties prenantes, souvent externes (clients, investisseurs, etc.). Des plans d’actions ont été élaborés, des procédures et politiques rédigées et des activités organisées. En fin de cycle, la question du reporting se pose. Que mettre dans son premier rapport RSE ? Sous quelle forme ? Voici cinq clés pour réussir votre premier rapport RSE.

Adhérer au Pacte Mondial, un pas vers la durabilité

Adhérer au Pacte Mondial, un pas vers la durabilité

Ça y est, vous avez décidé d’engager votre entreprise sur le chemin d’un développement durable. Bravo ! Vous avez conscience des impacts de vos activités sur l’environnement et la société en générale ; et vous avez même mis en place quelques actions allant dans le bon sens. Seulement voilà, vous ne voyez pas encore bien comment intégrer tout ça à la vie quotidienne de votre entreprise. L’intention est là, mais la mise en pratique est encore un peu hésitante. Pas de panique, vous avez un outil tout prêt à votre disposition, le Pacte Mondial.

Comment valoriser sa performance développement durable ? (article paru dans le magazine Réussir n°105 - édition de décembre 2015)

Comment valoriser sa performance développement durable ? (article paru dans le magazine Réussir n°105 - édition de décembre 2015)

Ces dernières années, les démarches RSE plus ou moins structurées se sont développées dans le paysage sénégalais. Les entreprises prennent conscience des impacts de leurs activités sur l’environnement et la société, et redistribuent une partie de la valeur créée au travers de leurs actions RSE.  Cependant, les parties prenantes autres que les bénéficiaires directs ont très peu de visibilité sur les démarches que mènent les entreprises.  Pourtant, pour valoriser ces actions, il est indispensable d’en parler, et de bien en parler !